DVD Salsa rock cours  

Los Van Van : groupe mythique de la Salsa cubaine la TIMBA

Toute la danse à Paris : DVD salsa et rock..., clip vidéos pour apprendre à danser, cours, stages et voyages de danse, actualités, concerts et soirées pour danser....

rubrique dvd salsa danse
Ce que nous appelons maintenant Timba a commencé par NG La Banda vers la fin des années 80, mais le concept musical de la Salsa Timba, combinant la musique cubaine avec musique moderne, a commencé 20 ans plus tôt avec Los Van Van (LVV). Après la révolution, Cuba a adopté la stratégie soviétique d'examiner les enfants pour une variété d'aptitudes comprenant le talent musical et d'offrir aux étudiants prometteurs la formation du conservatoire. Tandis que cette graine importante commençait à se développer, la génération existante des musiciens d'adultes a commencé à écouter la musique américaine sérieusement et à absorber les influences du jazz, le Rock et le R&B à la fin des années 60 et le début des années 70.

La figure la plus importante dans l'histoire de la musique cubaine, est sans doute Juan Formell, qui était le directeur musical d'Orquesta Revé. Quand lui et un certain nombre d'autres membres se sont cassés pour former le groupe Los Van Van. Los Van Van est resté le plus populaire pour 32 ans et Juan Formell a inventé le terme "Songo" pour décrire la musique provenant de ses fusions de rythmes cubains avec des synthétiseurs, tous les types du Rock, Rap, musique brésilienne, merengue, et autres. Juan Formell, a maintenant presque 60 ans et n'a jamais cessé sa création pour se reposer sur ses lauriers et n'a jamais permis à sa musique de devenir dépassée. Il continue à écrire dans ce qui peut capter l'imagination de la jeunesse cubaine. Dans beaucoup d' entrevues, il déclare que ses idées musicales viennent en observant les danseurs.

Quand NG la Banda et la Charanga Habanera ont commencé à jouer la Timba, Juan Formell a réagi immédiatement en produisant cinq des albums de la Timba les plus importants et a écrit, parmi beaucoup d'autres, les grands classiques de la Timba, "Te pone La Cabeza Mala" et "Soy Todo ". L'autre membre fondateur d' Orquesta Revé, est certainement le pianiste César "Pupy" Pedroso. Pupy a écrit les plus grands succès de LVV. Par ailleurs, Juan Formell, a deux albums solos à son actif et a également écrit des "hits" pour d'autres groupes, y compris Manolito y su Trabuco et NG La Banda. Cesar Pedroso a écrit "Ni Bonbones Ni Caramelos" et "La Bomba Soy Yo". Un point important de l' histoire de la Timba est l' innovation de Pedroso dans le jeu du piano. Une des différences principales entre Timba et Salsa dans ses débuts est l'utilisation du piano et de la basse...

LVV ont eu deux batteurs. Le premier était le légendaire Changuíto, qui a fait beaucoup d'innovations importantes dans la période du Songo et a laissé 4 albums avant de poursuivre une carrière solo dans le latin jazz. Changuíto a été remplacé par le fils de Juan Formell, Samuel Formell. Samuel est l' un des des percussionistes les plus influents dans l'histoire du pop cubain. Il est difficile de codifier le modèle des percussions de la Timba, parce que chaque groupe a sa propre combinaison d' instruments et d' approches rythmiques. Dans le cas de Los Van Van, la section de rythme est composé par les congas et le guiro. Samuel joue la batterie et les timbales avec une virtuosité exceptionnelle. Un des plus grands frissons en regardant Los Van Van (parfois désignés sous le nom de " EL Tren ") est d' observer comment Samuel domine et vient à bout de la batterie.

LVV ont ajouté de 3 trombones à l'instrumentation traditionnelle de la Charanga, des flûtes et des violons. Sur le synthétiseur se trouve Boris Luna, qui apporte le fruit de sa longue de son expérience avec le groupe d' Isaac Delgado. Une partie de la longévité de LVV peut être expliquée par l'ajout périodique de nouveaux jeunes chanteurs. L'ange Bonné et Pedro Calvo étaient deux des plus important avant de partir pour poursuivre des carrières en solo, mais ce sont les deux chanteurs qui sont venus après eux : Mayito Rivera et Roberto "Guayacán" Hernández, qui ont joué les rôles les plus importants en permettant à Los Van Van d'entrer, et conquérir, le monde de la "Timba". Fréquemment désigné au Cuba simplement sous le nom de "Mayito Van Van" et " Roberto Van Van ", ils sont les deux meilleurs vocalistes créateurs depuis Beny Moré. Mayito, comme démontré par son album solo récent, "Chapottín", a la maîtrise complète de chaque facette du pop cubain. Il joue également la basse et avant devenir chanteur, il était pendant longtemps un percussioniste. Si vous regardez soigneusement vous pouvez parfois le voir derrière la scène, ajoutant des parties de percussion poly-rythmique africaine sur un tom de tom qu'il a installé derrière sa batterie. Roberto, qui s' est fait un nom avec Pachito Alonzo, a une présence imposante : Un homme ours énorme avec une voix et un esprit à l'allumette. L'entendre chanter la "Te Pone la Cabeza Mala " ou les "Ni Bombones Ni Caramelos" en concert est le seul moyen de comprendre la magie de Timba.

Un dernier mot sur le disque Llegó Van Van (1999) - le plus largement emballé et meilleur-enregistré de LVV. Il a gagné le Grammy et a consacré LVV comme un des plus grands groupes salsa de ce siècle. En plus, nous pensons que cet album est effectivement l' Album Salsa du siècle. Toutes les chansons de ce CD sont magiques. La version de Mayito "La Bomba Soy Yo" est un chef d' oeuvre ainsi que "Eso Dámelo a Mí". Formell lui-même chante " Appapas del Calabar ", dans une langue africaine secrète. Sans l' ombre d'un doute, "Llego van van" est un bijou de génie enregistré par un maigre type blanc âgé de 60 ans ....

Salsalovers - Paris par Michel Haddad le 18/06/2001

salsa vacances voyages
Achat DVD Salsa rock bachata
Ecole de danse Salsa Rock en ligne
Annonces Salsa gratuites